Module High Frequency Electromagnetics

cavité couplée

cavité couplée

Opera 3D comporte un module d’analyse haute fréquence, autrefois dénommé SOPRANO. Il résout l’équation d’onde complète, y compris les courants de déplacement de dispositifs de taille comparable à la longueur d’onde à leur fréquence de fonctionnement.

Deux types d’analyse sont possibles dans ce module ; une analyse de fréquence de résonance afin de déterminer les modes d’une cavité résonante et une analyse à régime stabilisé pour résoudre les équations à des fréquences prédéfinies.

Le résolveur de valeur propre est conçu pour résoudre des modèles de cavité résonante comportant des diélectriques isotropes sans perte. Les parois d’une cavité sont traitées comme de parfaits conducteurs électriques (PEC) constituant une bonne approximation à haute fréquence.
Le résolveur Eigenvalue trouve les valeurs propres au-dessus d’une fréquence donnée, ou dans une plage spécifiée en utilisant une méthode de solution directe. Les méthodes de réorganisation optimales servent à réduire les besoins en mémoire.

L’option régime stabilisé résout l’équation d’onde en ce qui concerne le champ électrique. Les conditions limites non nulles sont définies en termes de potentiel vecteur magnétique ou de champ électrique. Toute l’équation d’Helmholtz est résolue, y compris les conditions de perte et de propagation. La solution complexe qui en découle peut donner des résultats à tout moment dans le cycle c.a. (y compris la moyenne de temps et les grandeurs de valeur efficace). Les conditions limites sont utilisées de trois façons. Tout d’abord, elles peuvent offrir un moyen de réduire la taille des modèles en exploitant la symétrie. Deuxièmement, elles servent à se rapprocher du champ à de grandes distances du modèle (limites de champ lointain). Troisièmement, elles peuvent servir de conditions d’excitation.

répartiteur

répartiteur

Les programmes intègrent des algorithmes de pointe pour le calcul de champs électromagnétiques et procédures d’analyse numérique complexe par éléments finis. Les deux modules de simulation haute fréquence peuvent servir de phases dans des outils multiphysiques puissants d’Opera 3D, permettant l’inclusion d’effets thermiques et structuraux.

En savoir plus