Dispositifs d’insertion

Un ondulateur supraconducteur à aimants, grâce à l’Argonne National Laboratory.

Un ondulateur supraconducteur à aimants, grâce à l’Argonne National Laboratory.

Onduleurs, ondulateurs et autres dispositifs de plusieurs à aimants multipériodiques

OPERA a été considérablement utilisé pour concevoir et caractériser des dispositifs d’insertion système à aimants multipériodiques. Le logiciel peut servir pour une seule période et pour toute la longueur du dispositif. L’analyse peut inclure des harmoniques de champ et le suivi de faisceaux à particules chargées via le dispositif.

Applications:

  • Onduleurs et ondulateurs à aimants permanents
    Onduleurs et ondulateurs hybrides
    Ondulateurs en spirale
    Ondulateurs supraconducteurs

En utilisant la méthode des éléments finis d’Opera, il est facile d’étudier une cellule d’unité d’un système à aimants périodiques, puis d’élargir le modèle afin de représenter un dispositif réaliste avec de nombreuses cellules, comprenant les parties d’entrée et de sortie qui peuvent être conçues pour une entrée et une sortie de faisceaux optimales.

Exemple d’ondulateur à aimants permanents, avec suivi de particules

Exemple d’ondulateur à aimants permanents, avec suivi de particules

Dans l’exemple d’ondulateur à aimants permanents illustré, les cellules d’entrée et de sortie n’ont pas été optimisées, mais cela peut être réalisé facilement à l’aide d’Opera.

Les prévisions de champs magnétiques et de suivi de particules sont extrêmement précises, c’est pourquoi Opera est amplement utilisé par la communauté scientifique pour la conception et l’optimisation de systèmes à aimants multipériodiques.

Veuillez nous contacter pour obtenir de plus amples renseignements sur Opera