Protection cathodique

La protection cathodique sert à contrôler la corrosion d’une surface métallique, en créant un flux de courant provenant du système de protection cathodique de la structure. Il existe deux méthodes de base ; courant galvanique et imposé. Dans un système de protection cathodique galvanique, les anodes reliées à la structure nécessitant une protection ont un potentiel naturel qui est plus négatif que sa structure. Lorsque les anodes sont connectées, un courant s’écoule de l’anode (qui est à un potentiel plus négatif) à la structure (qui est à un potentiel négatif moindre) dans un circuit c.c. OPERA a considérablement été utilisé pour analyser ce type de comportement, principalement sur le marché maritime pour la protection contre la corrosion de navires et bateaux.

Applications:

  • Coques de bateaux
  • Pipelines
  • Acier dans le béton
  • Échangeurs de chaleur
  • Piliers et parois pour domaine maritime

Pour une analyse galvanique typique maritime CP, Opera nécessite un modèle de la surface extérieure du bâtiment comprenant ce qui suit
– Anodes de courant imposé
– Anodes sacrificielles
– Régions peintes et non protégées

Le volume de la mer et des fonds marins entourant le bâtiment maillé avec la conductivité de matériaux et d’éléments finis est spécifié.

Densité de courant en mer pour +500 A de courant imposé

Densité de courant en mer pour +500 A de courant imposé

Le post-traitement de résultats d’Opera permet d’interroger bon nombre de résultats utiles, notamment :

– La répartition potentielle sur le bâtiment, en indiquant l’efficacité du système de protection cathodique.
– Répartition du champ électrique n’importe où dans un volume modélisé de la mer et des fonds marins
– Répartition de la densité du courant n’importe où dans un volume modélisé de la mer et des fonds marins
– Champ magnétique résultant de courants circulant dans la mer et les fonds marins

Veuillez nous contacter pour obtenir de plus amples renseignements sur Opera