Dernière version: Opera 18

Les versions 18 & 18R1 et 18R2 d’Opera présentent les nouvelles caractéristiques importantes suivantes : Il s’agit notamment d’un outil d’enroulement, d’une personnalisation d’interface de menu à onglets, d’une base de données matérielles et d’extensions Python. Il est également inclus dans Opera-3d un noyau de géométrie amélioré et une interface CAO, un outil de configuration d’analyse multi-physique, des opérations multi-core (parallèles) GUI, un nouveau mésher 3D, une condition limite d’impédance de surface transitoire (SIBC) avec des calculs de perte L’état des limites de la plaque, l’engrènement de l’intervalle de prisme et l’amélioration de la solution de charge d’espace. Il existe des types d’analyse supplémentaires pour les environnements et des fonctionnalités standard supplémentaires à la licence, et dans la documentation il ya l’extension de la Base de connaissances de support supplémentaire (ASK).

La liste du matériel informatique pris en charge pour Opera 18
D’informations sur l’installation et la mise à niveau
Accéder au site de téléchargement

*Pour télécharger le logiciel, il faudra renseigner votre numéro de client, votre numéro de licence et votre code d’accès. Veuillez nous contacter si vous ne disposez pas de ces informations.

Pour en savoir plus sur les avantages de cette dernière version, voir ci-dessous:


Opera-Simulation

L’outil de bobinage

L’outil de bobinage est un nouvel outil d’analyse faisant l’objet d’une option de licence distincte, qui est disponible dans Opera-2D/PP et Opera-3D/Modeller.

L’outil de bobinage est dédié à la conception de machines électriques dans le logiciel d’analyse par éléments finis Opera. Cet outil a pour objectif principal d’aider les utilisateurs à évaluer la faisabilité et les conditions optimales de différentes configurations d’enroulements. L’outil de bobinage offrira aux utilisateurs ce qui suit :

  • agencement d’enroulement optimal (représentation circulaire et linéaire)
  • Étoiles de représentation d’encoches
  • Harmoniques de facteur de bobinage
  • Harmoniques de force magnétomotrice de bobinage
  • Diagramme de Görges

Personnalisation de l’interface du menu à onglets

La position de l’interface du menu à onglets (TMI) peut être personnalisée de manière à apparaître en haut de l’écran ou sur le côté gauche. Les interfaces utilisateur graphiques peuvent désormais être exploitées à l’aide des raccourcis clavier ayant été définis pour certaines des fonctions les plus communément utilisées. La liste complète des raccourcis est disponible dans le document Nouvelles fonctionnalités (New Features).

Données de matériaux d’aimants permanents

Les données de matériaux, sous forme de données de désaimantation et BH sont désormais communiquées pour toute une gamme de matériaux Magnequench MQ1

Modules complémentaires de Python

La commande $COMINPUT peut désormais être utilisée avec des scripts Python (*.py) ainsi que des fichiers de saisie de commande (*.comi). Une nouvelle fonction de Python, operafea.currentSimulation().getFieldsAtCoords() renvoie un objet Opera comportant des valeurs de champ à un ensemble de points. Elle est disponible dans le post-processeur et le résolveur d’Opera 3D. Une nouvelle fonction de Python, operafea.currentSimulation().stopNlSolver(), peut servir à arrêter les itérations non linéaires avant la convergence dans les résolveurs non linéaires d’Opera 3D. Pour activer cette fonction, nous avons introduit une nouvelle série de crochets du résolveur associée au début et à la fin des itérations non linéaires. En outre, des variables système ont été mises à disposition pour les paramètres de convergence.

Interfaçage et noyau géométrique améliorés

Le logiciel de modélisation géométrique utilisé dans Opera 3D/Modeller a été mis à niveau vers la dernière version, ACIS R25. Cela fournit une interopérabilité avec les autres formats CAD (sous licence) et met à jour le mailleur de surface. Lors de l’importation de modèles CAD, si le nombre de matériaux et le nombre de pièces existent dans le fichier, Opera étiquettera la géométrie résultante de ce logiciel avec les références.

Outil de configuration d’analyse Modeller

Un nouvel outil graphique a été ajouté à Opera 3D /Modeller afin de préparer des données pour analyse. L’outil de configuration d’analyse offre une interface de glisser-déposer facile à utiliser pour les commandes ANALYSISDATA, DBCASEDATA et MULTIPHYSIQUES afin de préparer une analyse ou une séquence d’analyses dans le cadre d’une analyse multiphysique.

L’outil se présente sous la forme de 3 panneaux :

1. Sur la gauche figure une liste des types d’analyse. Ceux-ci peuvent être déplacés sur le panneau central pour être ajouté à la séquence d’analyses dans toute position de la liste.

2. Le panneau central comporte la séquence d’analyses. Cette séquence peut être modifiée en faisant glisser les éléments d’analyse supplémentaires dans la séquence (ils peuvent être déposés soit à la fin, soit plus tôt dans la séquence), ou une séquence existante peut être modifiée par suppression d’éléments d’analyse ou en les faisant glisser, tout en appuyant sur Maj, vers un autre emplacement.

3. En cas de sélection d’une analyse figurant dans le panneau central, ses propriétés et paramètres peuvent être ajustés à l’aide de la fiche des propriétés (property sheet) qui s’affiche dans le panneau de droite.

En cas de fermeture de l’outil de configuration d’analyse, les commandes nécessaires pour créer les analyses avec leurs paramètres sont exécutées dans l’outil Modeller.

Condition limite d’impédance de surface transitoire (SIBC) avec calculs de pertes

La condition limite d’impédance de surface (SIBC) est désormais disponible dans l’analyse transitoire d’électromagnétisme, qui comprend une analyse de désaimantation et de mouvement. La SIBC simplifie la modélisation des matériaux avec de très petites profondeurs pelliculaires par rapport à la taille du modèle. Cela évite la nécessité de créer de très petits éléments sur les surfaces de ces matériaux. Les options standards de post-traitement pour la force, la puissance et l’énergie s’appliquent aux conducteurs utilisant la SIBC. Les champs sur la surface du conducteur peuvent s’afficher dans le post-processeur de la manière habituelle.

La perte de puissance calculée dans une analyse harmonique ou transitoire à l’aide de la condition limite d’impédance de surface peut désormais servir de débit calorifique dans une analyse thermique dans le cadre d’une séquence automatique multiphysique.

Conditions limites des fines plaques

Le résolveur magnétostatique Opera 3D dispose d’une nouvelle condition limite pouvant servir à représenter des fines plaques en matériaux magnétiques doux. Lors de l’analyse de certaines applications comme les signatures de navires et les blindages magnétiques, la géométrie peut provoquer des problèmes de facteur de forme dans la maille, où la zone d’une fonction peut être bien plus grande que sa profondeur. La représentation de cela à l’aide d’éléments volumiques standards peut déboucher sur des problèmes numériques dans le cadre de la solution ou des problèmes de maillage lors du prétraitement. À l’aide de la condition limite de fine plaque, la caractéristique est représentée dans le Modeller sous forme de surface. Cela simplifie le processus de modélisation et offre des délais de solutionnement bien plus rapides. Sous 18R2, nous avons ajouté la possibilité de spécifier un facteur de remplissage pour la plaque.

Maillage d’interstice prismatique

Le résolveur électromagnétique mobile tournant a été mis à jour avec un algorithme amélioré de remaillage automatique. Si l’utilisateur crée la topologie de la région d’interstice de sorte qu’elle soit admissible pour un maillage prismatique, la nouvelle technique de maillage créera des éléments prismatiques dans l’interstice, plutôt que des éléments tétraédriques. Le maillage avec des prismes étant à la fois rapide et robuste, d’autant plus qu’il nécessite moins d’éléments, le processus de remaillage connaîtra une forte hausse de vitesse et de fiabilité du modèle lors de l’analyse.

Maillage 3D

Vous avez désormais le choix entre plusieurs mailleurs dans Opera 3D Modeller. Le mailleur de type II peut créer des mailles tétraédriques selon des géométries très diverses. Si la stratégie traditionnelle du mailleur rencontre des difficultés durant le processus de maillage, il est possible d’utiliser le mailleur de type II. Il y a des cas particuliers (par exemple, conducteurs filamentaires dans des circuits et de multiples périodicités) pour lesquels le nouveau mailleur ne peut pas encore être utilisé. Le mailleur de type I peut gérer tous ces cas particuliers et peut également créer des mailles mixtes notamment celles hexaédriques, prismatiques et pyramidales.

Améliorations des procédés de solutions de charge d’espace

Les tabulations Langmuir-Fry VI sont désormais stockées dans un fichier de base de données local afin de pouvoir être réutilisées dans d’autres séries d’analyse ou d’autres cas dans une seule analyse. Dès lors qu’un tableau a été calculé pour un ensemble particulier de paramètres d’émetteur, il ne sera pas recalculé pour ce type d’émetteur. Cela peut accélérer considérablement les analyses dans lesquelles plusieurs modèles fonctionnent selon des définitions d’émetteur identiques. Le programme d’analyse de particules chargées d’Opera 3D n’enregistre plus le fichier de suivi à chaque itération non linéaire. Le comportement précédent peut être sélectionné, avec d’autres options également, à l’aide du paramètre SAVEITERATIONS de la commande ANALYSISDATA dans le Modeller.

Opérations d’interface utilisateur graphique (GUI) multicœurs (en parallèle)

L’importation de modèles CAD d’Opera 3D (avec la commande LOAD) utilise désormais plusieurs fils d’exécution.

Dans le post-processeur, plusieurs fils d’exécution sont utilisés dans deux types de calculs :

  • Champs de conducteurs
  • Champs par intégration

Module Opera-3D Machines Environment

Analyse comparative entre couple et vitesse : – Une nouvelle analyse a été ajoutée, celle-ci évaluant le profil couple/vitesse d’un aimant permanent et de machines à réluctance synchrone. L’analyse existante des machines à induction a été étendue de sorte à inclure la caractéristique de couple complète d’une machine à induction.

Calculs de perte de fer pour moteurs SRM (moteur à réluctance commutée) : – Les calculs de perte de fer existants pour les machines synchrones ont été adaptés pour les moteurs SRM afin de rendre compte avec précision des pertes se produisant dans les machines.

Machines synchrones à enroulement : – L’analyse du circuit ouvert (statique) du générateur donne une relation entre la tension induite et le courant de champ pour toutes les conditions de charge. L’analyse de court circuit du générateur donne une relation entre le courant de champ et le courant d’induit. L’analyse de charge du générateur donne des informations sur la position du point de fonctionnement du générateur par rapport à la limite de stabilité.

Concession de licences

L’option résolveur Opera 2D Direct Sparse Solver est désormais disponible sans licence. Ceci permet à tous les utilisateurs d’Opera 2D de bénéficier d’un délai d’analyse plus court. L’interface entre Simulink et Opera 2D/3D n’est plus une fonctionnalité accordée séparément sous licence. Tous les utilisateurs faisant l’objet d’un contrat d’assistance pour Opera sur les systèmes Windows ont désormais accès à l’interface Simulink.

La base de connaissances d’assistance supplémentaire (ASK)

L’ASK comporte plusieurs nouveaux articles :

  • Temps de calcul de trajectoires
  • Script de fichiers .comi avec interactions utilisateurs
  • Conversion $Const-$String-$Const
  • Débogage de fichiers de commande .comi
  • Distance maximale entre les rayons de l’échantillon
  • Résolveurs parallèles
  • Conducteurs : créez vos propres formes
  • Pertes par courant de Foucault en 3D
  • Signaux mesurés utilisés dans l’éditeur de circuit
  • Résolveurs parallèles
  • Méthode de raccordement pour calculer les forces en 3D
  • Sélection par position
  • Reproduction d’une source de courant MLI triphasée
  • Utiliser Opera pour contrôler Matlab®

null
Conception. Simuler. Analyser. Optimiser.
Contactez-nous dès aujourd'hui